La couvade ou la grossesse au masculin
La séance photo maternité d’Aude et Victor

photo d'un couple attendant un enfant par photographe Lyon

Le syndrome de la couvade

Avez-vous déjà entendu parler du mot « la couvade » et savez-vous à quoi correspond ce phénomène ? Longtemps pratiqué en tant que rituel qui a disparu dans nos civilisations modernes, il est estimé qu’environ un homme sur cinq vit une couvade pendant la période de grossesse de sa compagne. Quels sont les symptômes de ce syndrome ? Quels sont les éléments qui peuvent déclencher la couvade et y a t’il un traitement particulier ?

Issue du terme « couver », la couvade est aujourd’hui reconnue comme un syndrome à part entière. Néanmoins, dans des civilisations ancestrales et un peu partout dans le monde, c’était plutôt un rituel auquel s’adonnaient les futurs papas durant lesquels ils prenaient la place de leur compagne et tentaient de reproduire les mêmes réactions. Le phénomène n’a pas disparu mais est tout de même perdu différemment de nos jours.

On définit la couvade comme étant un ensemble de symptômes physiques et psychologiques s’approchant très fortement des caractéristiques et particularités de la grossesse chez la femme . On retrouve ainsi une prise de poids (pouvant aller jusqu’à 10 kg), des envies alimentaires subites, des nausées, des maux de dos ou encore une fatigue prononcée.

Tous ces symptômes ne se manifestent pas chez tous les hommes faisant une couvade. Certains ne prendront pas de poids et auront plus de nausées tandis que d’autres ne connaitront que les maux de dos et des envies subites de fraises ou de coquilles Saint-Jacques.

Des études ont même montré que certains futurs papas présentent un taux élevé de prolactine, l’hormone de la lactation, couplé à un taux bas de progestérone, l’hormone masculine par excellence ! Les spécialistes indiquent que la proportion de futurs papas présentant les symptômes d’une couvade sont généralement ceux qui s’impliquent le plus dans la grossesse de leur compagne. Tant au niveau du stress, que de leur participation aux différents rendez-vous médicaux qui rythment ces 9 mois ou encore les cours de préparation à l’accouchement.

Rassurez-vous, cette « maladie » n’est absolument pas grave et elle disparait très rapidement après la naissance de Bébé. Si votre ventre s’est un peu arrondit, pas de panique, vous perdrez ces quelques kilos supplémentaires en même temps que ceux que votre femme avait pris dans les semaines qui suivent l’accouchement.

Je profite de ce post pour vous présenter quelques uns des jolis portraits remplis d’amour de la séance grossesse d’Aude et Victor, un futur papa très impliqué dans la grossesse mais qui a su garder la ligne tout du long !

La couvade ou la grossesse au masculin – La séance maternité d’Aude et Victor

portrait de couple attendant un enfant par photographe grossesse Lyon

portrait de couple en studio à Lyon par un photographe Lyonimage de futurs parents amoureux par photographe grossesse Lyonportrait de maternite par photographe Lyonphoto de couple attendant un bébé par photographe Lyon

image de grossesse en noir et blanc en studio à Lyon par photographe spécialiséfemme enceinte assise en tailleur par photographe Lyon

portraits de femme enceinte en lingerie par photographe grossesseimage de maternité sur le dos par photographe Lyon

A titre d’information, les séances photo de grossesse sont à réaliser environ 2 mois avant la DPA pour que votre ventre rond soit encore bien harmonieux. Chaque mois, les disponibilités étant très limitées, surtout pour la fin de l’année, il est important que vous me contacter dès la fin de votre 4ème mois de grossesse.

no comments
Commentaire

Votre e-mail n'est jamais communiqué à des tiers. Les champs requis sont marqués *

Menu