Semaines d’aménorrhée (SA)
et semaines de grossesse (SG)

Vous êtes enceinte, c’est confirmé par le résultat de votre test de grossesse, il est positif ! La fécondation, fusion entre un ovule et un spermatozoïde marque le tout début de la grossesse. Il ne peut y avoir de fécondation sans ovulation. L’ovulation a lieu au 14ème jour du cycle féminin, en supposant que celui-ci dure exactement 28 jours. Néanmoins, ces chiffres ne sont qu’une moyenne car certaines femmes ont des cycles plus courts (25 jours) et d’autres plus longs (34 jours). L’ovule et le spermatozoïde ayant une durée de vie de l’ordre de quelques heures, l’ovulation et la fécondation ont lieu quasiment l’une après l’autre.

Calcul de la durée de la grossesse

Pour des questions de précisions, l’avancement de la grossesse se calcule plutôt en semaines qu’en mois. Ainsi, on peut plus facilement suivre le développement de l’embryon car il évolue très vite les premières semaines puis du foetus à partir de la 9ème semaine de grossesse.

La durée de la grossesse est de 9 mois, soit environ 280 jours. Comme pour la taille et le poids, il y a des différences pour chaque femme enceinte. Toutes fois, vous vous sentez peut être un peu déroutée car la durée de la grossesse s’exprime en semaines de grossesse (SG) mais les médecins parlent de semaines d’aménorrhée (SA). Une grossesse dure 9 mois : soit 41 semaines d’aménorrhée ou 39 semaines de grossesse.

D’autres repères sont possibles avant de vivre la naissance de votre bébé car les 3 échographies rythment cette période à raison d’une échographie par trimestre.

Aménorrhée et grossesse

L’aménorrhée est par définition l’absence de règles ou menstruation, c’est qui est l’un des principaux signes du début de la grossesse. C’est à l’approche de des premiers jours théoriques de votre second cycle menstruel que vous en prenez conscience.

Le début d’une grossesse correspond au jour de la fécondation. Celle-ci intervient lors qu’il y a un rapport sexuel pendant la période d’ovulation, soit autour du 14ème jour du cycle menstruel.

Semaines d’aménorrhée et semaines de grossesse

On utilise deux méthodes différentes pour suivre l’avancement d’une grossesse : le calcul des semaines de grossesse, et des semaines d’aménorrhée.

  • Semaines de grossesse : le point de départ est le jour présumé de la fécondation. Celui-ci permet d’estimer l’âge réel de votre bébé. Néanmoins, comme la période de fécondité s’étend de 1 à 5 jours et que toutes les femmes n’ont pas le même cycle menstruel (elles n’ovulent pas toutes au 14ème jour) il n’est pas facile à établir. Enfin, la date précise du rapport sexuel n’est pas toujours identifiable.
  • Semaines d’aménorrhée : le point de départ est le premier jour des dernières règles, soit environ 14 jours avant la fécondation. Cette méthode étant plus précise, car ce point de repère est plus facilement identifiable, c’est celle qui est utilisée par les médecins.

Il est important de noter que les praticiens utilisent donc les semaines d’aménorrhée pour désigner l’avancement d’une grossesse.

Différence entre semaines d’aménorrhée et semaines de grossesse

Une grossesse normale, en la considérant à partir du jour de fécondation, dure 9 mois, soit 39 semaines. Compte tenu des éléments précédents, 39 semaines de grossesse correspondent donc à 41 semaines d’aménorrhée.

Semaines d'aménorrhée - Aurore Létévé Photographe

Lorsqu’on mentionne l’avancement de votre grossesse en semaines de grossesse (SG), soit donc l’âge réel du bébé, on calcule à partir de la date supposée de l’ovulation et on ajoute 39 semaines, la durée moyenne d’une grossesse.
Lorsqu’on mentionne l’avancement de votre grossesse en semaines d’aménorrhée (SA), on calcule à partir du premier jour des dernières règles. On ajoute 2 semaines à 39, ce qui fait 41.
Ainsi, par exemple, lorsque votre médecin évoque votre grossesse de 33 SA, cela correspond à 31 SG.

Tout savoir sur la grossesse

Menu